Dû à un fort trafic sur le site, votre navigation risque d'être perturbée. Merci de votre compréhension.
  • Dico
  • Anagrammes
  • Rimes
  • Profils
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Phrases
  • Textes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Sujets connexes :

La disgrâce

1. Présentation

Le mois dernier, nous pérégrinions à l'Est accompagnés de Marguerite Yourcenar et ses Nouvelles orientales. Changement de cap aujourd'hui, avec La disgrâce, roman de Nicole Avril dont l'histoire se déroule dans l'ouest de la France, dans une région qui ne nous est pas inconnue, la Charente (rappelez-vous Pactum Salis et le jargon de la saliculture).

Avec La disgrâce, pas de marais salants, mais l'océan tumultueux, l'Atlantique, ses falaises. Dès la couverture, on est mis au parfum. L'illustration représente une jeune fille de dos, face à l'océan, tenant un livre au niveau des fesses, un livre dont le titre nous est caché. Sauf à y voir une mise en abyme et donc La disgrâce lui-même, on peut seulement affirmer qu'il s'agit d'un livre, de l'objet livre. L'illustrateur avait sûrement reçu comme consigne de représenter une jeune fille de dos tenant un livre, pas un livre en particulier. Si la consigne avait été donnée par Nicole Avril elle-même, aurait-elle pu ne pas penser à un livre en particulier ?

Lorsqu'on écrit le mot COULEUR, difficile de ne pas voir une couleur en particulier. À moins d'exceller en abstraction. De même, lorsqu'un auteur écrit le mot LIVRE, ne pense-t-il pas inévitablement à un livre en particulier ?

Je parie que le livre dessiné sur la couverture de La disgrâce, c'est Nouvelles Orientales, ou n'importe quel bouquin de Marguerite Yourcenar. Car, YOURCENAR, c'est le premier mot de La disgrâce, du moins de son épigraphe, une remarque stupéfiante signée d'un écrivain illustre, l'auteur de Belle du Seigneur, Albert Cohen :

« Yourcenar, ça n'existe pas. Pouah, elle est trop laide, trop affreuse ! Comment se peut-il qu'une femme soit si grosse ! C'est une insulte à la vie »

Cette citation choisie par N. Avril semble moins une illustration de la disgrâce qu'une forme d'hommage à M. Yourcenar.

2. Définition du vocabulaire peu courant

80 citations
| << Page >>
9
Le village n'offrait au passant que des murettes chaulées et des airs hypocrites.
  • CHAULER
    1. v.tr.
      1. « Passer de la chaux sur. » dixit funnylingus
10
La parentèle du vieil Édouard n'était-elle pas sans bornes comme le paysage de Lauzière à Marsilly ?
12
La pharmacienne arborait un sourire rutilant et une capiteuse trentaine.
  • CAPITEUX, EUSE
    1. adj.
      1. Qui enivre, monte à la tête.
13
De toutes ces histoires d'héritage, elle se soucie comme d'une guigne.
  • GUIGNE
    1. n.f.
      1. « Mauvaise chance habituelle. » dixit Académie 8
17
Tous les chasseurs […] s'étaient donné rendez-vous […] afin de déverser leurs carnassières sur la toile cirée de l'office.
  • CARNASSIÈRE
    1. n.f.
      1. chasse « Sorte de sac pour porter le gibier tué pendant la chasse. » dixit Littré
18
Sous d'autres cieux, on dit faire la méridienne ou plus banalement la sieste.
  • MÉRIDIENNE
    1. n.f.
      1. « Sommeil auquel les habitants des pays chauds se livrent ordinairement vers l'heure de midi. » dixit Littré
21
Un coq dressé sur un seul ergot poussait son chant furieux.
    • ERGOT ergot d'un paon du Congo (à droite)
    ERGOT
    1. n.m.
      1. « Espèce de petit ongle pointu, que quelques animaux ont à la patte. » dixit Académie 8

3. Informations

Les numéros de page correspondent à l'édition suivante :

ÉditeurJ'ai lu
ISBN2-277-21344-6
Date d'édition1982
Nb pages253

Infos générales sur La disgrâce :

AuteurNicole Avril
ÉditeurAlbin Michel
Date de parution1981

4. Anecdote croustillante

La citation du "môle d'escale", le dictionnaire Cordial a eu la bonne idée de l'utiliser pour illustrer le terme MÔLE, sauf qu'ils ont commis une petite boulette, particulièrement savoureuse. Le nom de l'auteur - en l'occurrence "Nicole Avril" - s'est vu vieillir d'un mois et est devenu "Nicole Mai" !

À première vue, il s'agit moins d'une coquille que d'une blague de la part d'un rédacteur.

Pourtant, je parie que cette faute n'est pas intentionnelle et qu'elle provient d'une mauvaise utilisation d'un tableur (Excel par exemple). Faites l'essai. Écrivez le mot "avril" dans une cellule puis utilisez la poignée de recopie, le contenu copié deviendra "mai", tout comme "1" devient "2" et la date du jour devient celle du lendemain (principe de l'incrémentation).

Désireux d'éclaircir ce mystère, j'ai contacté Cordial.

Évaluez cette page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Ajouter un commentaire
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Quoi de beau
sur le dico ?

Aujourd'hui, on fête les Gildas.Il y a 18 heures
Djef déteste le mot °MENSONGE°.Il y a 1 jour
Le mot °REBIBE° fait le buzz !Il y a 2 jours
Swebble a commenté le mot °SALADINE°.Il y a 1 semaine
rafi_sionado aime le mot °CAPILLOTRACTÉ°.Il y a 2 semaines
Swebble a commenté l'étymologie du mot °PULLOVEUR°.Il y a 3 semaines
Noyzee a lancé le sujet Une probabilité est-elle un fait ?.Il y a 3 semaines
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

glomerule a joué la partie #2016.Il y a 1 minute
Bienvenue jade10 !Il y a 1 heure
Club du Bouscat a publié la partie Mercredi 22 janvier 2020.Il y a 5 jours
rafi_sionado a sélectionné le texte Amour divin.Il y a 2 semaines
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.Il y a 2 semaines
rafi_sionado a publié le texte Funérailles pour une vache morte.Il y a 2 semaines
rafi_sionado a rimé sur Labo.Il y a 2 semaines
?

Conception du site :

nüweb - sites écologiques