• Dico
  • Anagrammes
  • Rimes
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Phrases
  • Textes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 > … > Forum dictionnaireFLEXITARIEN : nouvelle définition et tentative de prédation

Sujets connexes :

addictionnaire
Posté par addictionnaire
le 18/10/2020

Il y a 9 ans, eXionnaire fut le premier dictionnaire à intégrer le mot FLEXITARIEN.

À l'époque, il désignait les "végétariens flexibles", ce mot étant un calque de l'anglais flexitarian : flexi(ble) (vege)tarian. Faire preuve de flexibilité, pour un végétarien, c'est se permettre de manger de la viande pour ne pas mettre en péril sa vie sociale (p. ex. lors d'une sortie entre amis dans un restaurant où il n'y a que des plats à base de viande).

Sur eXionnaire, le terme fut défini ainsi :

  • FLEXITARIEN
    1. n.
      1. Végétarien qui mange occasionnellement de la viande.

Comme vous le verrez, cette définition pose un problème de fond.

En outre, le terme s'est doté d'un nouveau sens puisqu'il englobe à présent les "omnivores qui mangent moins de viande" (conscients d'une part des impacts de l'élevage sur l'environnement et d'autre part de l'impact d'une consommation excessive de viande sur la santé). Ceux-là, je me permets de les baptiser omni-flexitariens, par opposition avec les végé-flexitariens précités.

Pour résumer :

  • Végé-flexitarien : personne qui fait l'effort de manger de la viande (pour des raisons sociales) alors qu'elle aspire au végétarisme (pour des raisons éthiques) [le ministère de la Culture recommande l'emploi du terme flexivégétarien, NDLR] ;
  • Omni-flexitarien : personne qui fait l'effort de manger moins de viande (pour des raisons environnementales ou sanitaires voire éthiques) sans cesser d'être omnivore.

Le second sens du mot connaît un grand succès. Beaucoup d'omnivores "conscients" se définissent comme flexitariens. Dans les médias, sur internet, on l'emploie à toutes les sauces. J'ai décidé d'ajouter ce nouveau sens dans le dico, sans supprimer l'ancien, et sans composer une définition commune aux deux sens et qui les dénaturerait tous les deux. Ces deux types de flexitarismes émanant de démarches différentes, mieux vaut les scinder en deux définitions :

  • FLEXITARIEN, ENNE
    1. n.
      1. Personne qui suit un régime végétarien sans exclure de manger de la viande dans certaines circonstances si elle l'estime nécessaire.
      2. Personne qui s'efforce de modérer sa consommation de viande, principalement pour des raisons environnementales ou sanitaires.

1. Modification du sens "végétarien flexible" (végé-flexitarien)

On parle ici des végétariens qui ne peuvent pas vivre sereinement leur végétarisme dans une société encore fortement "carnocentrée". Il s'agit d'une réalité concrète à laquelle sont confrontés quasiment tous les végétariens. Par exemple, l'un d'eux est invité à un méchoui. Comment réagir ? Il a la possibilité de :

  • ne pas y aller ;
  • y aller et jeûner ou en apportant sa propre nourriture.

Dans tous les cas, il peut estimer que son comportement "hors-norme" aura des répercussions sociales ; s'il préfère les éviter, il pourra adopter une attitude flexitarienne : se comporter à cet événement comme une personne non-végétarienne.

En Occident, au moins en France, la plupart des restaurants ne servent pratiquement que des plats à base de viande ou de poisson. Bien sûr, certains peuvent s'adapter. J'ai assisté à une scène édifiante à ce sujet. Lors d'un repas de groupe (à menu unique), un végétarien avait eu droit à un menu spécial : salade verte en entrée puis salade verte en plat principal. Le restaurateur avait dû prendre un malin plaisir à restaurer de manière indécente ce salaud de végétarien ! Ce dernier songera à devenir flexitarien, au moins pour s'éviter la honte de manger un tel menu devant ses amis !

Au contraire, dans certains pays fortement végétariens (l'Inde par exemple), avoir une vie sociale tout en restant végétarien ne nécessite aucune adaptation, aucune flexibilité. Les Indiens végétariens peuvent vivre sereinement sans recourir au flexitarisme.

Le flexitarisme témoigne donc d'un échec. D'ailleurs dans la définition du mot FLEXITARIEN, le terme "végétarien" pose problème.

En effet, une personne végétarienne qui mange occasionnellement de la viande, peut-on encore la dire "végétarienne" ?

De la même manière, une personne fidèle qui trompe occasionnellement son conjoint, peut-on encore la dire "fidèle" ?

Par conséquent, j'ai décidé d'apporter une nuance à la définition de FLEXITARIEN en remplaçant "végétarien" par "personne qui suit un régime végétarien".

  • FLEXITARIEN, ENNE
    1. n.
      1. Personne qui suit un régime végétarien sans exclure de manger de la viande dans certaines circonstances si elle l'estime nécessaire.

J'ai dans l'idée que le mot FLEXITARIEN, s'il n'avait conservé que ce sens, aurait pu évoluer et s'étendre pour désigner toute personne amenée à faire des entorses à son régime alimentaire (p. ex. dans le cadre d'interdits alimentaires d'origine religieuse ; un Musulman qui ne mange pas toujours hallal aurait pu se définir comme "flexitarien" ou "flexivore"). Ça n'arrivera pas, car le sens premier du mot "flexitarien" est comme fossilisé depuis que le second sens a pris le dessus.

2. Ajout du sens "omnivore modéré" (omni-flexitarien)

On parle ici des omnivores qui, conscients que l'élevage (en particulier bovin) a des conséquences désastreuses sur l'environnement, réduisent leur consommation de viande en conséquence. Éventuellement, ils peuvent se rabattre sur de la viande bio, assurant des conditions d'élevage correctes.

Le terme FLEXITARIEN n'était pas le plus approprié pour les désigner, à cause de la notion de flexibilité qu'il sous-tend. En quoi acheter 1 steak bio par semaine plutôt que 6 non bio serait un signe de flexibilité ?

En outre, si l'on considère que respecter l'environnement implique de nombreux écogestes, pourquoi le fait de réduire sa consommation de viande engendrerait un terme spécifique (en l'occurrence FLEXITARIEN) et pas le fait de tirer moins souvent la chasse d'eau par exemple ? Sûrement parce que la viande joue un rôle central dans notre culture culinaire et qu'en manger moins relève de l'extraordinaire. Des sociologues pourraient nous expliquer cela. Je pense que si le terme "flexitarien" n'avait pas été pas aussi sexy et tendance, il n'aurait pas été utilisé.

  • FLEXITARIEN, ENNE
    1. n.
      1. Personne qui s'efforce de modérer sa consommation de viande, principalement pour des raisons environnementales ou sanitaires.

3. Tentative de prédation du terme par un lobby de la viande

Vous n'êtes pas rassasié ? Tant mieux, parce qu'il nous reste à aborder un troisième type de flexitarien. Celui-là, je le baptise marketo-flexitarien, car il est une pure invention marketing de l'industrie de la viande, en la personne de l'Interbev (interprofessionnelle du bétail et des viandes).

Non, vous ne rêvez pas, l'industrie de la viande tente de s'approprier un terme dérivé de "végétarien" (en l'occurrence "flexitarien") ! Déjà que le second sens du mot avait un peu coupé le terme flexitarien de ses racines végétariennes, là c'est carrément l'estocade.

Le marketo-flexitarien, disons que c'est un omnivore occidental typique (donc gros amateur de viande). Il a entendu dire qu'il ne faut pas manger trop de viande car c'est mauvais pour la santé. Le voilà prêt à réorganiser son budget viande : il mangera un peu moins de viande mais optera pour de la viande de qualité (donc plus chère).

La viande est un marché juteux, et les omni-végétariens, avec leur conscience écologique, constituent des brebis galeuses qu'il faut rééduquer.

Le marketo-flexitarien, lui, se fout royalement de l'environnement et de la cause animale. Tant mieux, car l'industrie de la viande pollue un max… et elle polluerait encore plus si l'humanité entière consommait autant de viande que les marketo-flexitariens !

D'où il sort ce marketo-flexitarien ? D'une campagne de pub nommée "Naturellement flexitarien" et lancée dans le cadre d'une véritable tentative d'appropriation du terme FLEXITARIEN par le lobby de la viande. Ce lobby dispose de moyen colossaux - d'après France Info, leur budget com avoisinait les 20 millions d'euros en 2016. De quoi mettre le paquet pour leur propagande :

  • Présence d'un stand "Le flexitarien" au salon de l'agriculture, avec étal de viande !
  • Campagne de pub TV (spot de 45sec mettant en scène Thomas, le type même du marketo-flexitarien)
  • Site internet naturellement-flexitarien.fr (avec des témoignages d'éleveurs)
  • Cerise sur le gâteau (de foie) : publicité Google. Lorsque vous cherchez le mot FLEXITARIEN sur Google, le premier résultat est une annonce vers ledit site web. Rien de tel pour s'approprier un mot.

Leur stratégie marketing vise à rendre synonymes les mots FLEXITARIEN et OMNIVORE. Quelques extraits : "Le flexitarien est l'omnivore du 21e siècle" et sa particularité (par rapport à l'omnivore du 20e siècle sûrement), c'est qu'il est "libre de manger de tout" (sic). C'est sûr qu'en France, les gens qui mangent de la viande n'ont pas le droit de manger des légumes !

Extrait : "Et comme Thomas est flexitarien, il adore la viande."

Le marketo-flexitarien est en fait une nouvelle race, hybride, dans un monde bipolaire où s'opposeraient deux groupes :

  • les végétariens, qui adoreraient les légumes et détesteraient la viande
  • les carnivores, qui adoreraient la viande et détesteraient les légumes (par conséquent, ils mangeraient uniquement de la viande, du petit déjeuner au souper)

Invoquer la question du GOÛT procède d'une stratégie. Sous-entendre que les végétariens n'aiment pas la viande permet de passer sous silence leurs vraies motivations, d'ordre éthique, liées à la condition animale, et cela permet pour les vendeurs de viande d'évacuer ipso facto l'embarrassante question de la culpabilité. D'après la pub : "le flexitarien [...] est flexible, il mange en conscience et savoure ses aliments sans culpabilité". Lol ! Il est flexible, ah bon ? En fait… non. Qu'importe. Dans la stratégie d'appropriation du mot FLEXITARIEN par l'industrie de la viande, vu qu'il était évidemment impossible de jouer sur le côté végéTARIEN (faut pas pousser), il fallut absolument jouer sur le côté FLEXIble.

La campagne Naturellement flexitarien, lancée en 2019, court encore (spot vu à la TV la semaine dernière). Elle continue d'insinuer dans l'esprit des gens que "naturellement flexitarien" = légumes + viande. Si le terme "naturellement" évoque la nature, la verdure, le végétal, donc les légumes, alors, la viande, elle, ne peut être évoquée que par le terme restant, à savoir "flexitarien". Et voilà : flexitarien = viande. CQFD.

Ça a tellement bien marché, qu'au salon de l'agriculture, devant le stand "Le Flexitarien", des véganes ont brandi des affiches "flexitariens = assassins". Action dommageable, car elle renforce l'idée que le flexitarien est un mangeur de viande comme les autres. Dommage quand on pense à l'autre flexitarien, le végé-flexitarien, celui qui, ayant une âme de végétarien et les habitudes qui vont avec, se trouve plombé par un dilemme cornélien lorsqu'il pressent que refuser encore une fois d'aller partager une choucroute garnie risque de l'exclure de son cercle d'amis. Difficile pourtant de le taxer d'assassin.

Le sens premier du terme FLEXITARIEN, il survivra au moins dans le dico, et si le lavage de cerveau opéré par le lobby de la viande a fonctionné, c'est-à-dire si le terme flexitarien se retrouve vidé de tout lien avec la notion de végétarisme, alors ce sens premier, il faudra l'estampiller de la mention Vx. ("vieux"), comme pour les vieux objets qui ont disparu. Pour un terme apparu dans les années 2000, ça fait court l'espérance de vie.

Évaluez cette page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur le dico ?

Le mot CHICAYA fait le buzz !27/10/2020
Aujourd'hui, on fête les Émeline.27/10/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour L'expédition Orénoque-Amazone.02/10/2020
Khadija aime le mot AMOUR.02/10/2020
MarionLubreac déteste le mot REJET.23/09/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Bienvenue Philippe Picarelle !27/10/2020
yoyo2970 a joué la partie Mercredi 04 mars 2020.25/10/2020
CcilNina a publié le texte Sur le chemin opaque.24/10/2020
CcilNina a publié le bout-rimé Sur le chemin opaque.24/10/2020
crisix a proposé des bouts-rimés : Bout-rimé : armoire - aveuglé - gloire - marée.22/10/2020
Club du Bouscat a publié la partie Mercredi 21 octobre 2020.22/10/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques